aleph99 productions
Brouillons d’Histoire
0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 300
  • 26 mai 2017  -  Jakob Schlüpmann

    Le 8 octobre 1912, le petit royaume du Monténégro déclare la guerre à l’Empire ottoman. Dix jours plus tard, la Serbie, la Bulgarie et la Grèce, les autres membres de la ligue balkanique en font autant : c’est le début de la guerre des Balkans. Le jeu des grandes puissances et l’exacerbation des nationalismes ont fait de la région une poudrière. Le dépeçage de la turquie européenne attisent encore les rivalités et les tensions.

  • 12 janvier 2014  -  Jakob Schlüpmann

    En janvier 1974, après avoir réaffirmé ses droits sur l’archipel des Paracels en mer de Chine, la République populaire de Chine débarque des troupes dans la partie occidentale occupée par le Vietnam. Le 19 janvier, elle évince les vietnamiens lors d’une courte mais meurtrière bataille navale et prend le contrôle de l’ensemble des Paracels : l’incident annonce l’expansionnisme chinois et lance une course à l’occupation des archipels en Mer de Chine.

  • 21 décembre 2013  -  Jakob Schlüpmann

    Le 17 décembre 2010, l’immolation de Mohamed Bouazizi, jeune vendeur de fruits et légumes à Sidi Bouzid, marque le début des protestations contre la précarité, le chômage et l’arbitraire policier en Tunisie. Malgré la répression, les manifestations de la jeunesse désoeuvrée s’étendent progressivement dans la région puis à la capitale Tunis ; les affrontement violents se multiplient. L’embrasement conduit moins d’un mois plus tard à la chute du régime du président Ben Ali en place depuis trois décennies.

  • 15 décembre 2013  -  Jakob Schlüpmann

    Le 10 décembre 1983, l’investiture du président Raul Alfonsin marque le retour à la démocratie en Argentine et la fin de huit années d’une dictature militaire particulièrement sanglante. Après la création d’une commission d’enquête sur les milliers de disparus et la condamnation de la junte, Alfonsin promulgue des lois d’amnisties pour ménager l’armée. La fin de son mandat sera marquée par la crise et les soulèvements des militaires qui réclament l’impunité.

  • 8 décembre 2013  -  Jakob Schlüpmann

    Le 2 décembre 1993, en cavale depuis des mois, le baron de la drogue, Pablo Escobar, est finalement abattu par une unité spéciale de l’armée. A la tête du cartel de Medellín, responsable de centaines d’assassinats et d’une guerre sanglante pour échapper à son extradition, l’homme était devenu l’ennemi publique numéro un de l’État colombien et des États-Unis.

  • 1er décembre 2013  -  Jakob Schlüpmann

    Le 1er décembre 1988, la loi sur le revenu minimum d’insertion, une allocation pour les personnes sans ressources, est adoptée à l’unanimité par le Parlement français. Défendu par le gouvernement socialiste de Michel Rocard, le RMI financé par l’impôt introduit le principe d’universalité de l’aide sociale et marque une évolution de l’État-providence en France.

  • 23 novembre 2013  -  Jakob Schlüpmann

    Le 22 novembre 1963, le président américain John F. Kennedy, en tournée électorale à Dallas au Texas, est assassiné. La nation est en état de choc. C’est la fin de l’Amérique triomphante. Le mystère autour du drame, le conflit du Vietnam, les violences raciales et les assassinats des années 60 minent la confiance du peuple dans ses institutions. Le désaveu culminera en 1973 avec le scandale du Watergate. Depuis les américains portent sur leur propre histoire et ses mythologies fondatrices un regard désenchanté.

  • 16 novembre 2013  -  Jakob Schlüpmann

    Le 7 novembre 1933, le premier tirage de la Loterie Nationale a lieu au Trocadéro à Paris devant des milliers de personnes et une presse enthousiaste. Alors que de nombreux pays frappés par la crise ont légalisé les loteries clandestines et tombolas de « bienfaisance » qui se multiplient, l’État français a lui aussi créé par décret une Loterie d’État pour venir en aide aux anciens combattants et aux victimes de calamités agricoles. C’est un succès et la Loterie Nationale deviendra rapidement une vache à lait pour l’État.

  • 9 novembre 2013  -  Jakob Schlüpmann

    Le 15 octobre 1983, une poignée d’enfants d’immigrés et militants antiracistes se lancent à Marseille dans une marche sur Paris pour réclamer l’égalité des droits et lutter contre le racisme. Commencée dans l’indifférence, ce qui devient « la marche des Beurs » va au cours des semaines qui suivent progressivement attirer l’attention des médias et interpeller l’opinion publique. Un mois et demi et un millier de kilomètres plus tard, les marcheurs seront accueillis à Paris par 100 000 personnes et reçus par le président François Mitterrand. Une génération d’enfants immigrés faisait irruption sur la scène publique.

  • 3 novembre 2013  -  Jakob Schlüpmann

    Le 30 octobre 1938, Orson Welles et sa troupe de théâtre du Mercury diffusent à la radio une adaptation du roman de science fiction "la guerre des mondes". Cette histoire d’une invasion martienne transposée dans le New Jersey aux États-Unis, présentée sous forme de flashs et de reportages, passe pour un vrai direct : les auditeurs effrayés inondent les standards téléphoniques d’appels. Mais la panique sera surestimée, la presse écrite amplifiant considérablement l’affaire.

  • 26 octobre 2013  -  Jakob Schlüpmann

    Le 23 octobre 1983, deux attentats presque simultanés frappent les contingents américains et français de la Force multinationale à Beyrouth au Liban, faisant plus de 300 victimes. Mandatées pour assurer la sécurité et rétablir l’état libanais, les troupes étrangères sont déployées depuis un an dans la capitale. Mais perçues comme partie prenante dans le conflit, attaquées et sur la défensive, elles échoueront dans leur mission et quitteront le Liban 5 mois plus tard.

  • 19 octobre 2013  -  Jakob Schlüpmann

    Le 17 octobre 1968, les athlètes noirs américains Tommy Smith et John Carlos, champion olympique et médaillé de bronze du 200 mètres provoquent le scandale lors des Jeux Olympiques de Mexico : tête baissé et poing ganté de noir tendu pendant la cérémonie de remise des médailles, les sprinters dénoncent la ségrégation raciale aux États-Unis. Le coup d’éclat, conspué dans le stade, divise l’Amérique et déclenche les foudres du comité olympique. Au nom de la neutralité, les deux athlètes sont expulsés des jeux et du Mexique.

  • 12 octobre 2013  -  Jakob Schlüpmann

    Le 10 octobre 1963, à l’âge de 47 ans, Édith Piaf décède dans sa villa du sud de la France, usée par les excès d’alcool et de drogues et une vie d’épreuves ponctuée de tragédies. Son enterrement à Paris quatre jours plus tard attire une foule considérable : sa voix et son parcours mythifié de gavroche ont fait du « môme Piaf » une star mondiale, l’incarnation de la chanson française.

  • 5 octobre 2013  -  Jakob Schlüpmann

    Le 3 octobre 1713, naît à Langres en Champagne, Denis Diderot, figure emblématique de l’écrivain philosophe du siècle des lumières. Auteur éclectique d’une œuvre très riche, il sera surtout connu pour être le père de l’Encyclopédie, manifeste de la bourgeoisie libérale, instrument du combat contre l’obscurantisme de l’Ancien Régime.

  • 28 septembre 2013  -  Jakob Schlüpmann

    Le 24 septembre 1988, le canadien Ben Johnson remporte la finale des 100 mètres lors des jeux Olympiques de Séoul devant son grand rival l’américain Carl Lewis : 9’79 nouveau record du monde, la planète célèbre la performance. Trois jours plus tard, coup de tonnerre : l’athlète se révèle positif aux stéroïdes anabolisants. Déchu de son titre olympique, banni des jeux et crucifié par les médias, Ben Johnson devient l’incarnation de la tricherie. Le dopage pourtant est généralisé.

  • 21 septembre 2013  -  Jakob Schlüpmann

    Le 23 septembre 1913, l’aviateur Roland-Garros s’élance depuis Fréjus dans le sud de la France pour tenter de traverser la Méditerrannée. Une entreprise hasardeuse : en ces tout débuts de l’aviation, les frêles machines ont une fiabilité aléatoire. Près de huit heures plus tard pourtant, l’aviateur se pose à Bizerte en Tunisie. C’est un triomphe : pour la première fois l’avion a relié deux continents. La prouesse passionne les foules et la presse qui depuis quelques années vit des exploits de la conquête aérienne.

  • 12 septembre 2013  -  Jakob Schlüpmann

    Le 11 septembre 1973, au Chili, le gouvernement socialiste du président Allende est renversé par un coup d’État. En quelques heures, une junte militaire prend le contrôle du pays et bombarde le palais présidentiel où s’est retranché le chef de l’État. Après une dernière allocution radiodiffusée, acculé et refusant la reddition, Allende se suicide. C’est la fin de l’Unité populaire, l’expérience socialiste chilienne. Le pays sous la botte des militaires menés par le général Pinochet s’enfonce dans la dictature pour deux décennies

  • 22 juin 2013  -  Jakob Schlüpmann

    Le 26 juin 1963, troisième journée de sa visite en Allemagne, le président Kennedy est accueilli avec une ferveur particulière à Berlin. Après un arrêt devant la porte de Brandebourg et le mur, il prononce une allocution sur la place de la mairie dont la dernière phrase en allemand - Ich bin ein Berliner - restera célèbre. Des mots qui réitèrent l’engagement américain en faveur de la ville avant poste de l’occident et du capitalisme au milieu du bloc communiste.

  • 15 juin 2013  -  Jakob Schlüpmann

    Le 17 juin 1963, la Cour Suprême des États-Unis invoquant le premier amendement déclare inconstitutionnelle la lecture de la Bible dans les écoles publiques. Un an après un précédent arrêt qui avait déjà mis un terme aux prières, la plainte d’un parent d’élèves d’une école de l’État de Pensylvannie qui imposait la lecture matinale de la bible conduit à l’interdiction générale de la pratique. La décision qui fait dire aux conservateurs religieux que l’on a jeté Dieu de l’école marque l’apogée d’un processus de laïcisation de l’école publique américaine commencé dans les années 40.

  • 9 juin 2013  -  Jakob Schlüpmann

    Le 4 juin 1913, le derby d’Epsom, grand évènement sportif et social britannique, est marqué par l’action spectaculaire et tragique de la suffragette Emily Davison : s’interposant sur la piste, elle est violemment heurtée par un cheval lancé à plein galop et décède 4 jours plus tard de ses blessures. Au sommet du mouvement des suffragettes britanniques, transformée en martyre, Emily Davison devient une icone de la lutte pour l’égalité des droits et le vote des femmes.

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 300
MOTS CLÉS Période